Michel Cabaraux, 64 ans, Viroinvalois résidant à Nismes est le nouveau président du Comité Provincial namurois depuis le 9 juin dernier.
Cet ancien footballeur de Oignies et d'Olloy, devenu arbitre et juge de ligne dans les séries nationales est entré dans le cercle restreint
des dirigeants du foot namurois en décembre 2010.
Premier vice président, il était candidat à la présidence depuis l'annonce le 1er mars dernier du retrait de l'Andennais Roger Davin, 74 ans.
Michel Cabaraux annonce qu'il souhaite prioritairement s'attaquer à la violence verbale et physique qui prend souvent sa source dans le comportement des entraîneurs et délégués, avant de contaminer les parents. Comment ? En augmentant sensiblement les amendes à l'adresse des fautifs et non pas des clubs.
Le nouveau président incitera aussi ses collègues du CP à sillonner davantage les terrains de jeunes pour lutter contre la tricherie qui règnerait encore trop à son goût au niveau des identités de jeunes joueurs.
Pour le reste, il reste partisan d'un championnat provincial sans tranches, d'une coupe dont les finales voyageront dans la province, de séries P4 à 14 clubs, d'un championnat qui se joue le plus possible jusque fin décembre, avant de penser à une mini trêve en janvier, mais aussi d'aider les clubs dans leurs démarches envers le Politique pour obtenir de meilleures infrastructures.
Enfin, Michel Cabaraux invite les clubs à ne pas baisser les bras en matière de formation, obtenir ou consolider un label sous-entend toujours avoir de meilleurs subsides. Ceux-ci compensant la fin prochaine des indemnités de formation voulues par le Ministre des Sports, Rachid Madrane.