14e journée

K. Sint-Truidense VV - SV Zulte Waregem (04.11.2018)

Lors d’un duel aérien, Hamdi Harbaoui utilise son coude et touche Casper De Norre au visage. Le jeu se poursuit, il y a un centre et Hamdi Harbaoui, qui a entre-temps couru vers le but, reçoit le ballon et marque. Le VAR intervient pour inciter l’arbitre à revoir le duel aérien. Le but est ensuite annulé et le jeu reprend avec un coup franc pour Saint-Trond. Intervention correcte du VAR.   

13e journée

R. Antwerp FC - KRC Genk (31.10.2018)

Intervention correcte du VAR en faveur d’un penalty vu que Jelle Van Damme arrête le ballon du bras droit lors d’un tir au but et que l’arbitre ne voit pas cette action de Jelle Van Damme.

Royal Excel Mouscron - KAA Gent (30.10.2018)

Stallone Limbombe se dirige seul vers le but. Le gardien de Mouscron vient à sa rencontre et va au duel. Lors de celui-ci, il touche la balle et l’attaquant de La Gantoise. L’arbitre siffle penalty pour une faute du gardien. Le VAR intervient parce que le gardien joue le ballon. Intervention correcte du VAR.

Club Brugge KV - KV Oostende (30.10.2018)

Un attaquant du Club de Bruges reçoit un coup au tibia de la part d’un défenseur d’Ostende juste à l’intérieur de la surface de réparation et il tombe. L’arbitre laisse le jeu se poursuivre, mais accorde quand même un penalty après l’intervention du VAR. Décision correcte. 

Consécutivement à un tir en direction du but de Wesley, Wout Faes sort le ballon juste sur/derrière la ligne. Les images ne peuvent pas clairement montrer si le ballon a complètement franchi la ligne. Le VAR n’intervient ainsi pas (à juste titre). Lorsque la balle est dégagée, celle-ci touche cependant le bras d’un joueur d’Ostende. L’arbitre laisse jouer, mais le VAR intervient pour une faute de main. Dans le cas présent, il n’aurait pas dû intervenir et aurait dû laisser le jeu se poursuivre.